Jeu de rôle

POLITBURO

Grandeur Nature 2018

Depuis plus d’un an le peuple soviétique maintient son “immortalité” grâce à l’organisation et à l’autorité du gouvernement néosoviétique. Des zones de survie sont apparues autour de centres de recherches ou d’infrastructures de NeoGenus afin d’approvisionner le peuple en Deut’, prolongeant ainsi leur droit à “l’immortalité”.

Les nostalgiques se souviennent de la splendeur des zones urbaines et industrielles qui s’étendaient par-delà les horizons : les drapeaux rouges, l’étoile dorée, les marches militaires de l’armée rouge assurant sécurité et bien être, le bruit ininterrompu des machines, le fier labeur du peuple était à l’image des nappes de fumées qui dominaient le ciel, cette foisonnante surpopulation qui se grisait à la nuit tombée, injuriant l’Amérique dans les rues sombres mais animées des zones civiles. Le peuple néo-soviétique était parvenu à dominer sans conteste le monde !

Et puis vînt l’anéantissement brutal de la grandeur de l’Union Néo-Soviétique sous la présidence d’Ivanova, du cataclysme planétaire, de la nuit sans fin, du froid polaire, des zones irradiées et toxiques, des milliards de morts ! Lorsque les survivants avaient enfin trouvé du repos auprès des factions de sécurité de l’armée rouge, rien ne pouvait prévoir qu’ils n’étaient pas atteints par le manque de Deut’. Même si certains parvinrent à cacher cette « vision grise » aux autorités, leur folie meurtrière et leur soif d’agressivité les trahissaient rapidement. Le gouvernement a anéanti un très grand nombre de sa population pour contenir ce danger nouveau, et on ne parle pas ici des parasites sociaux, des déserteurs, des « Rats » et des gangs, mais de ceux qu’on appelle désormais des “obskurs”.

Un an est passé, le soleil a percé l’épais nuage et les effets d’un dégel progressif a rendu la survie plus confortable. Malgré l’impossibilité de transmettre des informations, le peuple sait que le Kremlin s’est réorganisé. La présidente Ivanova est toujours en vie et a fait renaître l’espoir : on parle de projets de reconstruction. Difficile à croire quand on voit ces décombres et ces ruines à perte de vue. Les survivants ne peuvent que se soumettre à cette perspective puisqu’ils sont encore là pour témoigner de la supériorité du néosoviétisme : de nombreux fonctionnaires recensent les survivants afin de faciliter la mise en fonction du rouage administratif, l’armée rouge est intervenue à plusieurs reprises pour défendre les frontières, le Politburo organise des procès pour des affaires de hautes trahisons. La justice ne doit pas se soumettre à la barbarie, peu importe notre actuelle condition. Les traîtres auront à répondre de leurs actes ; le néosoviétisme régnait en maître sur l’Europe, règne aujourd’hui sur Terre et régnera prochainement au-delà.

« Il n’est nul doute que ce cataclysme ne sera dans l’histoire qu’un grain de sable pour la grandeur du néosoviétisme à venir. » Dernier message du Kremlin aux membres du Politburo avant une frappe nucléaire sur Moscou…

EXTRACTION

Air Soft scénarisé 2016

Suite à « L’opération tritigène », scénario qui s’est fini par l’explosion en plein vole du Mi8 transportant les survivants qui fuyaient le relais, une faction de l’armée rouge est envoyée en mission pour fouiller les débris et rassembler le matériel high-tech récupérable. Seul problème à cette journée pleine de promesses, des Rats survivent depuis des années dans cette zone irradiée.

RAID ALERT

Air Soft scénarisé 2015

100 joueurs, 4 véhicules, 27 objectifs, 2 bases de commandements. Déploiements, stratégies, réactivité, communication, tires alliés, embuscades, attaques nocturnes … Une « opération » air soft sur deux jours respectant le « dress-code » de l’univers d’1mpakt pour une expérience immersive inoubliable !

POSTE FRONTIÈRE 24

Grandeur Nature 2014

1964, la fille de Kuprevich, Anna Kuprevich, ingénieur en H3, est victime d’un grave accident durant des essaies sur des machineries de centrales à fusion. La moitié de son corps est arraché. Officiellement elle est inhumée ; mais dans les faits, elle a était mise dans une capsule de survie contenant les prémices de ce qui sera la solution « miracle » de l’immortalité du peuple soviétique : le Deut’.

1965 Sveta Ivanova purge le parti. Un des petits fonctionnaires, Oleg Vladimirovich,  victime de la purge se voit offrir une porte de sortie par son ami Kuprevich au poste frontière 24. En contrepartie Kuprevich lui envoie régulièrement divers colis pour préparer la création d’un laboratoire secret destiné à accueillir le projet ANA-K. Oleg transforme ses privilèges en se lançant dans une petite contrebande transfrontalière, ce qui lui assure un certain niveau de vie.

Début 1966, Oleg commence à recevoir de Kuprevich des colis contenant des instruments high-tech et des dossiers scientifiques confidentiels  via un convoi spécial affrété par les agents du transport qui ne posent aucune question. Mais Kuprevich disparaît et les colis continus d’être livrés.

En 1970 un petit burocrate en manque de notoriété tombe sur une note de service étrange. En effet un agent du transport demande une mise à niveau de son véhicule chargé depuis 1965 de livrer des colis au poste frontière 24. En remontant l’enquête tout converge vers Oleg. Mais la zone se trouve être le centre d’un enjeu politique bien plus étendu qui va ébranler tout le Politburo.

OPÉRATION TRITIGÈNE

Grandeur Nature 2012

Un Mi8 transportant un élément secret s’est écrasé. Témoins du crash, de nombreux survivants convergent sur la zone habitée par des survivants violents en manque de Deut’.

L’ordre est donné d’extraire la précieuse cargaison et quatre survivants parmi les vingts présents sur zones.

AGENT 89

Grandeur Nature 2009

Mission de l’Agent 89 envoyé par le gouvernement pour faire un rapport sur une zone de test du projet « Chernobrov » (Kallista 5).

RELAIS NK

Grandeur Nature 2007

Premier GN. Découverte de l’Univers. Les survivants tentent de rejoindre une zone nommée NK.

Prémices et avant goût des archétypes de survivants dans l’univers d’1mpakt : Apparatchik, ouvrier, fonctionnaire, soldat de l’armée rouge, syndicaliste, membre de gang, marginaux, rat et prophète se rencontre dans un relais sans surveillance. Une soirée de débat, de rencontre, de conflit, d’échange et de partage.